• Après mûres réflexions, j'ai décidé que mon chemin continuerait ailleurs pour l'instant. Peut-être plus tard, si vous avez une place pour moi, ou lors de vacances, j'aurai encore la joie de vous voir.

    dam41.jpgMaintenant je vais vous dire ce que j'ai aimé en vous.

    Albanella, j'ai aimé tes pâtes fraîches et tes travaux au crochet, mais aussi ta secrète capacité d'être une bonne amie.

    Ares, j'ai aimé la candeur de tes yeux, ton cadeau de Noël et l'amour que tu portes à ta maman.

    Aythya, j'ai aimé ta créativité bien sûr, tes couleurs et ton esprit d'entreprise.

    Cavalluccio, j'ai aimé ton coté jardin, la belle candeur dont tu es capable et ton regard direct et franc.

    Cicala, j'ai aimé ton humeur quasi toujours bonne, mais comment fais-tu ? Et la volonté de vivre que tu as !

    Dora, j'ai aimé ta beauté, ton rire et ta volonté.

    Elder, j'ai aimé parler français avec toi, ta discrétion et la connivence que tu as si aimablement partagée avec moi.

    Fringuello, une âme soeur je pense, j'ai aimé ton énergie extraordinaire, ta capacité de donner sans compter, et ta belle voix grave.

    Gibbone, j'ai aimé les objets que tu crées, ta galanterie et peut-être même ton côté macho qui aime bien se faire servir et qui paie pour cela.

    Lemming, l'homme que beaucoup de femmes prennent comme exemple de mari, j'ai aimé ton incommensurable serviabilité, ton humeur égale, ta non moins incommensurable gentillesse.

    Lemure, j'ai aimé tes clins d'oeil, ta réserve et ton amour pour ta femme.

    Lontra, merci, tu m'as fait rire souvent, oui j'ai aimé le clown, mais aussi la profondeur de l'homme qui se cache derrière, sa culture et sa bonne éducation.

    Lorenzo, j'ai aimé tes beaux yeux, ton intelligence et tes perfections. N'oublie pas d'être imparfait, n'oublie pas d'être un enfant.

    porta della lunaNaga, j'ai aimé tes beaux yeux aussi, ton côté guérisseuse, ta discrète volonté de propreté dans la maison.

    Orango, l'homme invisible, j'ai aimé tes couleurs, tes histoires drôles, la couleur de tes cheveux.

    Pinguino, ma soeur, j'ai aimé ta grande générosité, ta serviabilité, et ton grand coeur.

    Spigola, j'ai aimé la douceur de ta peau quand tu m'embrassais, ton parfum et ta démarche de reine.

    Stella, oui, je porterai souvent mes perles. J'ai aimé ta coiffure d'égyptienne, ta capacité de communiquer clairement, ton côté pythie.

    Sterna, j'ai aimé ton cadeau de Noël, ta discrète sollicitude, le choix minutieux de tes aliments. Rester une enfant c'est tentant, mais une vie de femme !

    Struzzo, j'ai aimé ton si beau côté paternel, ta discrétion et ta générosité.

    Teodoro, j'ai aimé ton goût pour le beau, tes danses et tes beaux costumes.

    Vongola, la femme la plus rapide de l'ouest, j'ai aimé ton énergie inépuisable, ton sens de la communication, ton rire de gamine.

    Voilà, je vous ai aimés et vous porterai toujours dans mon coeur.

    Con voi.

    Christiane


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires