• Le banc de Lyon - Théa d'Albertville

    Ils sont venus s'assoir
    Serrés l'un près de l'autre
    Pour se dire au revoir
    Bien éloignés des autres
     
    Adam-et-Eve-sur-le-banc
    Le banc du secret, Lea Vivot (1989) Montréal

    Elle a posé sa main
    Sur sa peau douce et fine
    Pour sentir son parfum
    Réveiller ses narines

    Quand il l'a embrassée
    Un trouble l'a saisie
    S'est sentie balancée
    Prise de frénésie

    Le trouble a continué
      D'un baiser plus intime
    Un désir naissait
    En dehors de la rime

    Comme ils étaient bons
    Ces baisers
    Sur le banc de Lyon

    Comme ils étaient doux
    Ces baisers
    Entre les deux joues

    Et maintenant
    Il se sent seul
    Le banc

    Théa d'Albertville
    Lausanne
    3 mai 2012
     

  • Commentaires

    1
    alabamasong698
    Mercredi 31 Octobre 2012 à 17:58
    j'aime beaucoup se poeme il est tres tres beau et la photo es tout simplement parfaite elle colle parfaitement au poeme .
    2
    ChristianeKolly Profil de ChristianeKolly
    Vendredi 2 Novembre 2012 à 03:29
    Merci, j'en suis honorée !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :