• Les 2 grandes cuves de la vie - César l'Éclaireur - Bernard Montaud

    15-01-07-Je-suis-Charlie-by-Simon-Giraudot-CCbySa-

    Passage du livre " César, l'éclaireur " de Bernard Montaud :

    • Mais César, on ne peut pas rester les bras croisés. Comment peut-on demeurer indifférent face à tous ces morts ? 
    • Oh ! Tu as raison, on ne peut pas rester les bras croisés. Alors décroisons-les pour embrasser ! C'est ainsi que l'on doit remédier aux guerres : embrasser l'ennemi, au lieu de le tuer.
    • Oui, mais comment ? Ce n'est pas si simple ! Que pouvons-nous faire ? Comment intervenir dans ces guerres qui ont lieu à l'autre bout du monde ?
    • En ne répandant plus toi-même la guerre ici ! Petite Corinne, imagine ! Et s'il existait sur terre deux grandes cuves invisibles ? Une grande cuve de paix et une grande cuve de guerre. Selon toi, comment se rempliraient ces cuves ?
    • Heu ! L'une par nos caresses, et l'autre par nos coups.
    • Tout juste mon amie ! Par nos petites gouttes de paix : les caresses, par nos petites gouttes de guerre : les coups.

    La peur engendre la peur. La haine engendre la haine. L'Amour engendre l'Amour.

    Pour remplir la " cuve d'Amour " et contrebalancer ainsi toutes les pensées de peur, de haine, de vengeance qui émanent dans le monde, je vous propose de participer à une grande chaîne de pensées d'Amour et de prière.

    Nous sommes conscients que nous ne sommes que des petites gouttes d'eau faisant partie d'un même océan. Chacune de ces gouttes d'eau, si petite soit-elle, peut décider d'apporter sa contribution, si invisible soit-elle.

    Avec coeur!


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :