• Mon ami de Dunkerque - Théa d'Albertville

    Sur une question de fond nous avons commencé
    Au hasard d'un clic mais ça n'existe pas
    A parler de la vie des choses du passé
    Et à parler de Dieu est il ou n'est il pas

    Au fil des semaines toujours sur la toile
    Chaque dialogue a permis de se connaître un peu
    De lever par des mots une partie du voile
    Sans même faire d'efforts pour se connaître mieux

    Sensible généreux dans les mots dans les gestes
    Tu fais partie de ceux que je porte en mon cœur
    Sur n'importe quel support quand tu te manifestes
    Tu me donnes Christian un moment de bonheur

    T'avoir comme ami c'est un grand privilège
    Partager de la vie les peines et les joies
    Sentir ton affection ton amour ça allège
    Tu sais de la douleur diminuer le poids

    Ce jour d'anniversaire ton quarante neuvième
    Je viens pour déposer un modeste présent
    Candide pur sincère te dire que je t'aime
    Et demander à Dieu que tu vives longtemps

    Théa d'Albertville
    3 juin 2001
    Vuisternens-en-Ogoz


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :