• Un matin - Théa d'Albertville

    porte_ouverte

     

    J'aurai laissé la porte ouverte
    Par le balcon pourras entrer
    À mon corps tu auras pensé
    Me trouveras posée offerte

    Doucement tu approcheras
    Et pour un peu me réveiller
    Caresses de la tête aux pieds
    Mettre mon calice en émoi

    Lentement j'ouvrirai un œil
    Dirai des onomatopées
    Dans mes bras je t'enfermerai
    Je frémirai comme une feuille

    Après ce qui se passera
    Dans la pénombre de la chambre
    Ce sera doux ce sera tendre

    Après ce qui se passera
    Ce sera toi ce sera moi
    Et ça ma foi on le taira

    Théa d'Albertville
    Lausanne
    3 août 2013


  • Commentaires

    1
    Mardi 15 Août à 10:32

    Some day I will write somrthing like that. But now I admire your talent and creativity. Thank you for sharing this with us.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :