• Envies - Théa d'Albertville

    Envies de vous dire quelque chose
    Sans savoir quoi exactement
    Et d'oublier un peu la prose
    Pour la rime pompeusement

    Envie d'écrire revenue
    Par votre lecture réveillée
    Pour vous toucher par de menus
    Brins de l'esprit émoustillé

    Envie de vous plaire par les mots
    Démonstration intellectuelle
    Danger de faire partie des sots
    Qui couchent la rime à la pelle

    Envie de fond et non d'effet
    De me livrer un peu de l'âme
    Vous imaginer satisfait
    De recevoir de cette flamme

    Envie de voyages joyeux
    Où âme et esprit se rejoignent
    Où l'imagination vient des cieux
    Pour vous emmener en Cocagne

    Envie d'annihiler l'espace
    Et que le temps n'existe plus
    Puis pour un instant être en face
    Et celui d'après n'être plus

    Envie enfin de l'harmonie
    Des êtres qui savent s'aimer
    Sans fin, sans début, infini
    Pour bonifier l'humanité

    Théa d'Albertville
    7 juin 2007
    Conches


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :