• Lumière - Théa d'Albertville

    De bonne heure quand l'aube rosit
    Que parfois Morphée m'abandonne
    Encore dans les draps de mon lit
    Mon âme a soif, elle se donne
    Je te poursuis

    A midi au plus fort du jour
    A l'ombre des persiennes closes
    Avec ardeur avec amour
    Derrière la moindre des choses
    Je te poursuis

    Jusqu'à minuit et sans relâche
    Persévérante déterminée
    Même si parfois tu te caches
    Quand les travaux sont terminés
    Je te poursuis

    Au printemps à l'heure de St-Jean
    L'été au temps de l'équinoxe
    L'automne l'hiver c'est permanent
    En douceur en force en boxe
    Je te poursuis

    LUMIERE

    Théa d'Albertville
    23 décembre 2004
    Romont

    Thea - Lumière


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :