• Rêveries océanes - Théa d'Albertville

    5elements

    Tu es le vent, quand allongée dans mon hamac tu me balances comme le berceau d'un nouveau né
    Tu es le vent, quand tu joues dans les arbres une musique imprévisible
    Tu es le vent, quand tu animes les branches actrices vertes sur fond bleu ciel

    Tu es l'eau, quand la marrée monte et que tu caresses la terre, comme si tu lui faisais l'amour, dans un va et vient régulier
    Tu es l'eau, quand tu visites chaque petite cavité avec une amoureuse curiosité
    Tu es l'eau, quand tu te retires et que tu laisses la terre détrempée

    Tu es la terre, quand ces deux arbres fiers semblent balancer mon hamac
    Tu es la terre, quand je marche et que tu craques sous mes pieds
    Tu es la terre, quand je suis l'eau qui te arpente lentement

    Tu es le feu, quand le soleil me chauffe le corps jusqu'à brûler
    Tu es le feu, quand tu danses sur les flots une valse à mille temps
    Tu es le feu, quand tu te caches dans l'océan pour mieux préparer ton entrée le jour suivant

    Es-tu le vent? Es-tu l'eau? Es-tu la terre? Es-tu le feu?
    Tu es tout à la fois avec en plus cette capacité d'aimer?
    Tu es divin, mon amour.

    Théa d'Albertville
    12 août 2007
    Islesboro, Maine

    Thea - Rêveries océanes


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :